Gauche-phobia et Macron-mania parmi certains anciens… | L’Humanité

Après celui de François Bayrou, le soutien de quelques personnalités de gauche apporté dernièrement à Emmanuel Macron a donné du grain à moudre à Maurice Ulrich, journaliste à l’Humanité. « On prenait les loups pour des chiens. Tout changeait de pôle et d’épaule » dans « ce temps déraisonnable» disait Louis Aragon, nous rappelle Maurice Ulrich, en se demandant comment peut-on lutter contre l’extrême-droite en en rajoutant à droite?! Réalisation Abrahim Saravaki

Source : Gauche-phobia et Macron-mania parmi certains anciens… | L’Humanité

Regard sur l’actualité 7 | L’Humanité

Lors de ce rendez-vous hebdomadaire nous soumettons plusieurs sujets marquants de la semaine au directeur de l’Humanité, Patrick Le Hyaric, afin de recueillir ses réactions et analyses. Au sommaire de l’édition du vendredi 10 mars : la famine dans la corne de l’Afrique, le droit au logement, la journée de mobilisation pour la défense du service public de la santé, les ATSEM en lutte pour leur statut, les femmes dans la révolution russe et solidarité pour Jamal Abu-Leil.

Source : Regard sur l’actualité 7 | L’Humanité

C’est la « pire crise humanitaire » dans le monde depuis 1945 alerte l’ONU | L’Humanité

Les Nations Unies ont averti ce samedi que le monde est confrontée à la « pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale », avec un risque de malnutrition et de famine pour 20 millions d’habitants de trois pays d’Afrique et au Yémen.

Source : C’est la « pire crise humanitaire » dans le monde depuis 1945 alerte l’ONU | L’Humanité

Comment mettre la transformation sociale à l’ordre du jour des élections de 2017 ? (1) | L’Humanité

Cette période de campagne électorale, sur fond de grave crise politique, appelle un débat démocratique. L’Humanité ouvre dans ces pages son agora aux citoyen-nes. Avec les contributions de Jean-Michel Galano, philosophe, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, anciens directeurs de recherche CNRS, Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel-Péri et Pascal Joly, secrétaire général de l’union régionale CGT d’Île-de-France.

Source : Comment mettre la transformation sociale à l’ordre du jour des élections de 2017 ? (1) | L’Humanité