Archive mensuelles: juillet 2017

Après la farce, il est l’heure de changer la donne – Le Comptoir

L’élection d’Emmanuel Macron, la nomination de son gouvernement et la large majorité de sa coalition à l’issue du premier tour des élections législatives auquel moins de la moitié des électeurs ont participé, trois événements qui appartiennent au même registre : la farce. Cela pourrait porter à rire s’il n’y avait pas cette crise multiforme. L’urgence est donc à l’élaboration d’une alternative cohérente qui puisse se dresser face au Capital.

Source : Après la farce, il est l’heure de changer la donne – Le Comptoir

Situation – Par Frédéric Lordon

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

Source : Situation – Par Frédéric Lordon

Jean-Baptiste Malet : « L’histoire du concentré de tomates est un concentré de capitalisme » | L’Humanité

Tout le monde en mange, et pourtant la plupart ne l’ont jamais vue. Un journaliste d’investigation a arpenté la planète sur la trace de la tomate d’industrie, à la base de nos sauces prêtes à l’emploi. Le résultat, édifiant, est publié dans un livre, l’Empire de l’or rouge. Enquête mondiale sur la tomate d’industrie, sorti chez Fayard le 17 mai.

Source : Jean-Baptiste Malet : « L’histoire du concentré de tomates est un concentré de capitalisme » | L’Humanité