Bruno Gaccio. « Ce sont les banquiers et les instituts de crédit qui dirigent le monde » | L’Humanité

« Madame Martin » est la nouvelle héroïne de l’humoriste bruno gaccio. dans son dernier livre (1), il raconte comment des citoyennes ordinaires prennent un jour conscience de la violence du libéralisme: l’une bascule dans la spirale de l’endettement, l’autre est victime de la bourse, etc. Une manière de démonter, avec ironie, les mécanismes de l’économie de marché qui s’imposent à chacun d’entre nous.

Source : Bruno Gaccio. « Ce sont les banquiers et les instituts de crédit qui dirigent le monde » | L’Humanité