Economie

CICE : aucun intérêt pour l’emploi, les salaires, les exportations et la recherche | L’Humanité

L’organisme d’Etat, France Stratégie, présidé par l’ex Conseiller social et emploi de François Hollande, Michel Yahiel, publie un rapport d’évaluation complémentaire des effets du CICE qui confirme que ce cadeau aux entreprises n’a « probablement » aucun effet sur l’emploi et les salaires.

Source : CICE : aucun intérêt pour l’emploi, les salaires, les exportations et la recherche | L’Humanité

Comment mettre la transformation sociale à l’ordre du jour des élections de 2017 ? (1) | L’Humanité

Cette période de campagne électorale, sur fond de grave crise politique, appelle un débat démocratique. L’Humanité ouvre dans ces pages son agora aux citoyen-nes. Avec les contributions de Jean-Michel Galano, philosophe, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, anciens directeurs de recherche CNRS, Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel-Péri et Pascal Joly, secrétaire général de l’union régionale CGT d’Île-de-France.

Source : Comment mettre la transformation sociale à l’ordre du jour des élections de 2017 ? (1) | L’Humanité

L’enfer des start-up : « J’avais l’impression que tout le monde portait des lunettes roses » – L’Obs

Quand Mathilde Ramadier commence à travailler dans le secteur dynamique des start-up, l’expérience tourne au cauchemar. Dans son dernier livre, elle dénonce un « excès d’optimisme » face à « de nouvelles formes de manipulation ».

Source : L’enfer des start-up : « J’avais l’impression que tout le monde portait des lunettes roses » – L’Obs

Marche pour les sciences – 22 avril 2017

La Marche pour les Sciences (March for Science), initiée au niveau mondial en réponse aux multiples positions antisciences du nouveau président des Etats-Unis,  a pour objectif de défendre l’indépendance et la liberté des sciences. En France, la question du changement climatique, pourtant essentielle à l’échelle de la planète, est totalement absente des débats de la campagne présidentielle. En revanche, les discours politiques construits sur des affirmations idéologiques, voire sur des contrevérités, sont quotidiens et rencontrent un succès inédit. Ceux qui, à l’inverse, défendent une vision rationaliste de la vérité – scientifiques, magistrats ou journalistes – source d’émancipation et de progrès sont devenus une cible.  Il n’est plus possible d’observer ces évolutions sans rien opposer. (…)

Source : Marche pour les sciences