Le pays des lumières ?

Le populisme de gauche vise à effacer les enjeux de classe et le clivage gauche-droite, pour faire place au néolibéralisme… – FRONT de GAUCHE de Pierre Bénite

Des politologues et essayistes écrivent sur les essais d’Ernesto Laclau et Chantal Mouffe visant à élaborer ce qu’ils appellent « un populisme de gauche » qui inspire depuis deux ans la stratégie politique de Mélenchon et de sa garde rapprochée issue du PG et que le candidat de France Insoumise a mis en oeuvre concrètement pendant la campagne de la présidentielle et celle des législatives.

Dans un court essai, « Populisme : le grand ressentiment », le sociologue Éric Fassin prend à contre-pied ce projet politique. Il met en garde sur la manière dont le populisme tend à effacer les vrais enjeux de lutte de classes et empêche de penser un nouveau projet de gauche.

 

Source : Le populisme de gauche vise à effacer les enjeux de classe et le clivage gauche-droite, pour faire place au néolibéralisme… – FRONT de GAUCHE de Pierre Bénite !

300 organisations blâment le gouvernement Macron et appellent à un changement radical de sa politique migratoire – Basta !

C’est un véritable coup de gueule que poussent près de 300 organisations et collectifs de la société civile, et non des moindres. Amnesty, Emmaüs, la Ligue des droits de l’Homme, Médecins du monde, le Secours catholique, des collectifs locaux de La Chapelle (Paris) ou de la vallée de La Roya (Alpes-Maritimes), des syndicats (FSU, Solidaires)… critiquent la répression policière et les entraves préfectorales qui se multiplient contre les migrants et les Français qui leur apportent de l’aide. « Face à ce qui constitue un véritable « état d’urgence », nous appelons les responsables politiques et administratifs à poser les vraies questions : notre conception de la justice admet-elle que des militants de solidarité soient harcelés, et jugés comme délinquants, ou que des distributions alimentaires soient interdites par arrêté municipal ? », interpellent-elles. Voici leur appel.

Source : 300 organisations blâment le gouvernement Macron et appellent à un changement radical de sa politique migratoire – Basta !