Climat

La mousson africaine menacée par le Groenland | {Sciences²}

C’est une question à 135 millions. Pas en euros, dollars ou roubles, mais 135 millions de personnes. La population qui réside aujourd’hui dans la partie occidentale et centrale du Sahel, du Sénégal au Soudan. Une population dont l’alimentation provient pour l’essentiel des productions agricoles et de l’élevage dans cette bande de terres qui forme la « bordure » – Sahel en arabe – du Sahara. Or, cette production alimentaire dépend presque exclusivement de l’apport en eau de pluie lors de la mousson, durant l’été. Le reste de l’année, le ciel est beau, bleu et sec. Question : la mousson africaine sera t-elle affectée par le changement climatique provoqué par nos émissions massives de gaz à effet de serre ? Un article paru dans les PNAS, la revue de l’Académie nationale américaine des sciences, (1) y apporte une réponse nouvelle et très inquiétante. (…)

Source : La mousson africaine menacée par le Groenland | {Sciences²}

 

La mousson africaine menacée par le Groenland

Pourquoi les saisons météorologiques diffèrent-elles des saisons astronomiques ?

Si les saisons astronomiques ou calendaires débutent avec les équinoxes (printemps et automne) et les solstices (été et hiver), en météorologie, elles débutent plus tôt et correspondent à des périodes de trois mois pleins (voir les dates ci-dessous). Pourquoi un tel décalage ?

Source : Pourquoi les saisons météorologiques diffèrent-elles des saisons astronomiques ?