Déchéance: le grand basculement | Le Club de Mediapart

Répondre au terrorisme par la déchéance de nationalité ou de citoyenneté, c’est plonger dans un imaginaire où l’ennemi ne saurait être français. C’est rabattre la conflictualité sociale sur l’appartenance ethnique. C’est basculer dans le monde du Front national.

Source : Déchéance: le grand basculement | Le Club de Mediapart