Hypocrisie et aveux en sous-sol à l’Assemblée nationale | {Sciences2}

Hypocrisie et aveux en sous-sol à l’Assemblée nationale

« Veillons comme à la prunelle de nos yeux aux hommes et aux femmes qui font la recherche. » Formidable formule. Juste discours. Propos tenus le jeudi 8 décembre, salle Lamartine, à l’Assemblée nationale. Par Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur et à la recherche. A l’occasion d’une audition sur la stratégie nationale de la recherche, organisée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Le problème ? Ces propos relèvent d’une non moins formidable hypocrisie. D’une escroquerie intellectuelle. D’un langage orwellien où la guerre est appelée paix. (…)

Source : Hypocrisie et aveux en sous-sol à l’Assemblée nationale