Irak. «Après l’explosion, une odeur de pomme s’est dégagée, un gaz» | L’Humanité

Reportage. Sur la ligne de front, défendant le barrage de Mossoul, les peshmergas kurdes racontent les nuits sans sommeil, les attaques des djihadistes et l’utilisation répétée d’armes chimiques qui les intoxiquent.

Source : Irak. «Après l’explosion, une odeur de pomme s’est dégagée, un gaz» | L’Humanité