La fabrique de la violence, par Pascal Maillard

Ce 1er mai nous a fait respirer plus de gaz que de muguet. La manifestation parisienne aura confirmé que l’Etat est le premier organisateur de la violence. Avec la collusion de quelques médias qui lui servent de ventriloques, il cherche à mettre en scène une décrédibilisation et une criminalisation du mouvement social. Cette double manipulation ne doit pas passer. (…)

Source: http://blogs.mediapart.fr/pascal-maillard/blog/020516/la-fabrique-de-la-violence