Les derniers jours d’un condamné mort pour ses idées | L’Humanité

Prix Goncourt 2016 du premier roman, Joseph Andras retrace les derniers jours de Fernand Iveton,le seul Européen guillotiné pendant la guerre d’Algérie, qui fut militant communiste.

 

 

 

Source : Les derniers jours d’un condamné mort pour ses idées | L’Humanité