Quand Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, parle des acquis sociaux et du travail des enfants | L’Humanité

Lors des « Entretiens de Royaumont » de 2014, devant un parterre de dirigeants d’entreprises, Alexandre de Juniac, le PDG d’Air France s’est interrogé en public sur la notion d’acquis sociaux, l’âge de la retraite, par exemple, mais aussi sur l’âge du travail des enfants… Edifiant.

« Les acquis sociaux, c’est quelque chose de très flou. (…) Quand vous y réfléchissez 2 minutes, la durée du travail – qui paraît-il est un acquis social -, qu’est-ce que ça veut dire pour un ingénieur qui a un smartphone ou une tablette chez lui ? Absolument rien ! D’ailleurs nos ingénieurs, nos cadres, travaillent chez eux ! Alors, on peut juger très bien, très mal, mais la durée du travail, qu’est-ce que ça veut dire ? Est-ce que c’est un acquis social en fait ? Pas sûr… (…)

Je me suis penché sur la règlementation du travail des enfants – qui est un « acquis social ». Les premières règlementations, elles datent de 1840 : il fallait avoir au moins 8 ans, dans des entreprises qui comptaient au moins 20 employés. (…) Puis ensuite c’est monté à 12 ans, puis ensuite c’est monté à 16 ans. (…) Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que même la notion d’enfant a évolué. (…) Est-ce qu’il faut les faire travailler, pas travailler ? Pas sûr ! (…)

Alors je vous parlerai pas de l’âge de la retraite, « acquis social » : 65 ? 60 ? 62 ? Avec l’allongement de la vie, est-ce que ça a un sens, cet « acquis social »? (…)

Comme me le disait mon homologue de Qatar Airways hier à propos de la grève que j’ai eu à subir : « M. de Juniac, chez nous c’est juste pas possible, on les aurait tous envoyé en prison ! »

Alexandre de Juniac,

PDG d’Air France,

Rencontres patronales de Royaumont,

6 décembre 2014.

Source : Quand Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, parle des acquis sociaux et du travail des enfants | L’Humanité