Quand François Hollande gonfle le nombre de procédures antiterroristes

Justifiant l’état d’urgence, le chef de l’Etat assure qu’il a permis de mettre au jour « vingt-cinq infractions en lien direct avec le terrorisme ». Ce qui n’est vrai qu’en mélangeant beaucoup de choses.

Source : Quand François Hollande gonfle le nombre de procédures antiterroristes