Quand la violence sociale crève l’écran

Que n’a-t’on pas lu et entendu toute cette dernière semaine à la suite des incidents qui ont marqué le comité central d’entreprise d’Air France ? Quel déferlement de haine antisyndicale ! Bien sûr, personne n’a envie que le dialogue social tourne à un pugilat dont les salariés sortent en général perdant et moins unis. Pas plus que nous n’avons besoin de voir opposer artificiellement les catégories entre elles.

Source : Quand la violence sociale crève l’écran