Rescapé du Bataclan, ce cheminot en grève en a assez d’être qualifié de « preneur d’otages »

LOI TRAVAIL – A chaque mouvement social, l’expression fait florès. Patronat, gouvernement et parfois aussi opposition dénoncent les grèves en les qualifiant de « prises d’otages »…

Source : Rescapé du Bataclan, ce cheminot en grève en a assez d’être qualifié de « preneur d’otages »