Rosa Parks. En disant « Non », cette femme a changé les Etats-Unis | L’Humanité

Un geste décisif : refuser de céder sa place à un Blanc. Quelques-uns, avant elle, s’étaient risqués à cette révolte, mais sans que cela ait l’écho suscité par la rébellion de cette couturière de 42 ans. Dans l’Amérique ultraraciste des années 1950, Martin Luther King réunit ses premiers partisans. Le mouvement pour les droits civiques se met en marche.

Source : Rosa Parks. En disant « Non », cette femme a changé les Etats-Unis | L’Humanité