Un monde médiatique un peu plus chaque jour accaparé par les grandes fortunes

Dans le conflit social d’Air France, les chiens de gardes aux ordre de Arnault (Les Echos et bientôt le Parisien), Dassault (Le Figaro), Drahi (Libération, l’Express et bientôt BFM), Pinault (Le Point), Bolloré (Canal+), Niel (Le Monde, l’Obs), Bouygues (TF1), Lagardère (Europe 1, JDD, Paris-Match) volent en escadrille.

Comment s’étonner qu’ils attaquent en piqué la « chienlit » syndicale qui a rudoyé ces pov’ cadres dirigeants et terni « l’image » de la France.

 

Source : Nada-info.fr » épandage #11